Bienvenue chez
Gestion financière MD

Merci d’utiliser le service de clavardage MD

Pour nous aider à mieux vous servir, veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous.

Communiquez avec un conseiller MD

Samsung : Vente de feu ou disparition en fumée?

Le 14 octobre 2016

par Craig Maddock, CFP, FCSI, CIM, FICB, CFA, MBA
Vice-président, Gestion des placements

J’ai voyagé plusieurs fois ces dernières semaines. Ce matin même, une fois de plus, les passagers propriétaires d’un téléphone intelligent Samsung Galaxy Note 7 ont été priés d’éteindre leur appareil avant de monter à bord de l’avion à cause des risques d’incendie.

Les premiers cas d’explosion de téléphone Galaxy Note 7 signalés à Samsung remontent au mois d’août dernier. L’entreprise a rappelé les téléphones de ce modèle en septembre et envoyé à ses clients des appareils de remplacement qui, eux aussi, s’enflammaient. Le 11 octobre, l’entreprise a annoncé qu’elle mettait carrément fin à la production de ce téléphone.

Il va sans dire que l’action de Samsung en a pris pour son rhume et que la marque et la réputation de l’entreprise sont gravement entachées. Au cours de la dernière semaine seulement, l’action a perdu environ 8 % de sa valeur et en yuans coréens, elle est en baisse d’environ 1,3 % jusqu’à maintenant ce trimestre. La valeur boursière de Samsung a donc été amputée de plus de 17 milliards USD depuis le 10 octobre. Selon les estimations de l’entreprise, le rappel et la mise à mort du téléphone coûteront 5,3 milliards USD.

Nous détenons des actions de Samsung dans quatre fonds MD et fonds collectifs GPPMD, où elles peuvent représenter jusqu’à 2,5 % de l’actif total. Cette dépréciation soudaine ne nous enchante évidemment pas, mais nous n’en sommes pas encore rendus à nous précipiter vers la sortie de secours.

Ce problème de téléphones inflammables sera de courte durée. Reste à voir si Samsung prendra les mesures qui s’imposent pour redorer sa marque et sa réputation au cours des prochains mois et années.

Les téléphones intelligents ne représentent qu’une partie des activités de cette grande société qu’est Samsung. D’autres divisions de l’entreprise ont des perspectives d’avenir attrayantes, notamment celle de la mémoire informatique. Le mouvement de consolidation récent dans ce secteur d’activité et la vigueur de la demande à long terme de téléphones intelligents nous poussent à croire que les marges bénéficiaires sur le marché de la mémoire informatique devraient être supérieures aux prévisions au cours des cycles à venir.

Sur 12 mois, l’action de Samsung demeurait, au 14 octobre 2016, en hausse de près de 25 % en yuans coréens. Nous pensons que l’entreprise arrivera à se sortir de la crise actuelle et qu’elle continuera de commercialiser des produits novateurs.

La disproportion entre les coûts assumés par Samsung et sa perte de valeur boursière laisse croire à une réaction excessive du marché. Nous entendons donc pour l’instant conserver nos actions de Samsung tout en continuant de surveiller étroitement la situation.