Vous avez une question?

Éviter le cercle vicieux
Comment acquérir l’expérience nécessaire pour un poste de débutant

Y a-t-il quelque chose de plus frustrant que de se faire répondre qu’on ne possède pas l’expérience requise pour obtenir un poste… de débutant? Si personne ne vous en donne la possibilité, comment êtes vous censé accumuler de l’expérience et amorcer votre carrière? La situation peut facilement tourner au cercle vicieux, mais ce n’est pas inévitable.

Près de 300 000 étudiants fraîchement diplômés se joindront au marché du travail canadien cette année . Dans un contexte aussi concurrentiel, mieux vaut ne pas attendre votre diplôme pour commencer à acquérir l’expérience et les compétences qui vous rendront plus attrayant pour un éventuel employeur. Voici quelques trucs qui vous aideront à vous démarquer du lot.

1 – Participez à un programme coopératif ou de stages

Les programmes coopératifs ou de stages sont un excellent moyen d’acquérir une expérience de travail pertinente, de vous familiariser avec différents milieux de travail et de découvrir vos intérêts et vos forces véritables. En ma qualité d’employeur, je souhaite que les étudiants qui travaillent chez Gestion financière MD reviennent chez nous pour chacun de leurs stages (et même après l’obtention de leur diplôme!). Le coach en moi tendrait cependant à leur conseiller de travailler dans plusieurs organisations appartenant à différents secteurs (public, privé, sans but lucratif) afin de déterminer le genre d’environnement qui leur convient le mieux.

2 – Participez à un échange étudiant

Les voyages forment la jeunesse et aident à acquérir des compétences très recherchées des employeurs : capacité d’adaptation, sensibilité culturelle, compétences linguistiques et autonomie. Par ailleurs, qui n’aime pas jouer les globe-trotteurs?

3 – Faites du bénévolat

Faire du bénévolat au sein d’organismes communautaires n’est pas seulement un excellent moyen de développer ses compétences, mais aussi une excellente occasion de faire du réseautage. De nombreuses organisations attachent beaucoup d’importance à la responsabilité sociale et privilégient souvent les candidats dont le CV comprend des expériences de bénévolat. Par ailleurs, qui sait qui travaille à vos côtés à la soupe populaire? Il s’agit peut-être du chef de la direction d’une entreprise qui vous intéresse. Profitez donc de toutes les occasions de collaborer à des projets spéciaux ou d’exercer un rôle de leadership.

4 – Participez à la vie étudiante

En tant qu’étudiant, vous bénéficiez de possibilités uniques de bénévolat ou d’apprentissage du leadership. Peu importe vos intérêts, il est plus que probable que votre université regorge de clubs et d’organisations et propose d’innombrables compétitions, projets de recherche et autres possibilités de vous faire valoir. Participez! Allez aux événements de réseautage professionnel et aux séances d’information organisées par les employeurs, joignez-vous à une équipe dans le cadre de compétitions de cas, devenez représentant de classe, contribuez à votre club universitaire ou à votre association étudiante, pratiquez des sports intramuraux ou créez votre propre club. Soyez à l’affût de la moindre occasion d’exercer votre leadership, car celui-ci est souvent difficile à acquérir dans l’exercice d’un emploi pour étudiant typique (vente au détail, industrie des services, emploi d’été).

5 – Dépassez-vous dans votre travail

Il est très rare qu’un étudiant ne possède aucune expérience professionnelle au moment d’obtenir son diplôme. Cependant, bon nombre de personnes ne profitent pas de toutes les possibilités que leur offre leur emploi d’étudiant. Donnez toujours votre maximum et n’hésitez pas à prendre l’initiative : suivez des cours additionnels, faites des heures supplémentaires ou acceptez plus de quarts de travail, faites des suggestions et acceptez les tâches ou les projets additionnels qu’on souhaite vous confier. Il m’est déjà arrivé de remettre ma carte professionnelle à des serveurs et à des employés de boutique qui m’avaient donné un excellent service simplement parce que je me voyais travailler avec eux au quotidien. Faites l’effort de vous démarquer et vous serez remarqué!

Je sais bien que si vous donnez suite à toutes ces suggestions, le peu de temps dont vous disposez déjà pour vos activités personnelles s’en trouvera réduit. Mais croyez-en une personne qui travaille à temps plein, enseigne à temps partiel, poursuit ses études de maîtrise à temps plein et donne dix heures par mois à un organisme communautaire : non seulement les récompenses que vous en tirerez seront nettement plus gratifiantes que le visionnement de la dernière saison du Trône de fer, mais elles auront aussi un effet déterminant sur votre réussite professionnelle.

1 Universités Canada. La rentrée de 2016 : Faits saillants, 8 août 2016, http://www.univcan.ca/fr/universites/statistiques/la-rentree-de-2016-faits-saillants/.