Vous avez une question?

La vérité sur la consultation des CV

En tant que spécialiste du recrutement de talents, je vois littéralement des centaines de CV chaque année, et je peux vous confirmer que la grande majorité des gens qui travaillent en recrutement ont bel et bien des préférences assez marquées en la matière. Voici des conseils pour faire ressortir votre CV, et quelques erreurs à éviter.

Faites vos recherches
Il n’y a rien de pire que les CV « passe-partout ». Vous savez, ceux qui semblent dire que le postulant exécuterait toute tâche pour laquelle on jugerait qu’il a les compétences et les habiletés nécessaires. Indiquez-nous plutôt ce à quoi vous aspirez. Ainsi, vous nous montrez que vous vous intéressez assez à l’entreprise pour avoir fait des recherches sur les possibilités d’emploi actuelles et éventuelles.

Faites bonne impression, rapidement
J’ai beaucoup de mal à garder intérêt après une demi-page si rien ne capte mon attention. Vous devez me convaincre de poursuivre ma lecture. Ce que je veux, c’est un résumé de carrière qui, en deux ou trois phrases, mettrait en valeur les principales qualités et expériences dont vous pourrez faire profiter l’entreprise. Encore mieux : inscrivez-y votre objectif professionnel. Souhaitez-vous occuper un poste de gestionnaire ou de collaborateur individuel? Voulez-vous approfondir votre connaissance d’un domaine précis ou élargir vos horizons par la prise de nouvelles responsabilités?

Utilisez des puces
Au lieu de rédiger de lourds paragraphes sur les logiciels que vous connaissez et vos compétences, faites des listes à puces; vous attirerez ainsi l’attention du lecteur sur ces éléments essentiels. Si je peux jeter un coup d’œil à une liste à puces et savoir que l’expertise du candidat correspond à ce que je recherche, il est beaucoup plus probable que je lise le CV jusqu’à la fin. Le même principe s’applique à l’expérience professionnelle : utilisez des puces pour mettre en évidence vos responsabilités et réalisations pertinentes, au lieu de les noyer dans une tonne de mots vides. Sans oublier que les listes à puces aèrent la présentation, ce qui rend votre CV plus attrayant visuellement et plus susceptible d’être lu.

Expliquez les « trous » dans votre parcours
Il n’est pas rare qu’une personne prenne une pause dans sa carrière, que ce soit pour élever ses enfants, retourner à l’école ou faire un long voyage. Si vous avez pris de longues pauses dans votre parcours professionnel, expliquez-nous pourquoi; autrement, ces « trous » pourraient faire hésiter le recruteur. Pourquoi ne pas faciliter la vie de tout le monde, autant la vôtre que celle du lecteur, en justifiant ces pauses d’emblée?

Soyez authentique
Lorsque vous répondez à une offre d’emploi, votre sort dépend uniquement de la capacité de votre CV à captiver le lecteur. Il est important que votre CV vous ressemble, qu’il vous représente fidèlement. Utilisez des mots qui font partie de votre vocabulaire habituel. Évitez la rédaction à la troisième personne : elle peut facilement refroidir le lecteur, car elle donne souvent un ton ampoulé et laisse l’impression que vous n’avez pas pris le temps de préparer votre CV vous-même.

Mon dernier conseil, et non le moindre : souvent, trop, c’est comme pas assez. Faites en sorte que votre CV tienne en trois pages, au  maximum. Si vous mettez l’accent sur les renseignements les plus pertinents, plutôt que de tout détailler, ces trois pages suffiront amplement à démontrer pourquoi vous devriez être convoqué en entrevue.