Bienvenue chez
Gestion financière MD

Merci d’utiliser le service de clavardage MD

Pour nous aider à mieux vous servir, veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous.

Vous avez une question?

Travailler à distance

Avant de me joindre à l’équipe de Gestion financière MD, je travaillais dans un bureau. Je me levais chaque matin, généralement avant l’aube, me rendais présentable et préparais mes enfants pour l’école. Mon trajet matinal commençait toujours par un arrêt au service de garde pour se poursuivre par 45 minutes de voiture pour me rendre au bureau. Si tout allait bien, je pouvais me gâter en arrêtant au Tim Hortons. C’était ma routine habituelle, mon chaos matinal quotidien auquel je n’avais jamais vraiment réfléchi. Aujourd’hui, le simple fait d’y penser m’épuise.

Puis, en octobre 2014, j’ai passé une entrevue d’embauche chez Gestion financière MD. L’idée de quitter une entreprise où j’étais bien depuis quatre ans me faisait tout drôle, mais j’avais besoin de changement. En plus de travailler chez Gestion financière MD, une autre occasion s’offrait à moi : celle de travailler en collaboration avec quelqu’un que je considérais comme un mentor. J’étais nerveuse, je l’avoue, car je savais que l’environnement de travail chez MD serait bien différent de celui auquel j’étais habituée. Je savais que je n’aurais pas un bureau bien à moi, mais que j’aurais en revanche la possibilité de travailler comme je le voulais, à l’endroit qui me plaisait et selon l’horaire qui me convenait. Je me rappelle m’être sérieusement demandé si ce style de vie était pour moi. J’ai finalement décidé de faire le saut.

Ceux qui me connaissent savent que je suis une personne très sociable. J’aime raconter des histoires drôles, mettre mes idées en commun avec celles des autres et apprendre à connaître mes collègues de travail. J’aime également les moments de silence, aussi surprenant que cela puisse paraître à certains d’entre vous. J’aime avoir le temps de réfléchir et de me concentrer sur une tâche sans être interrompue. La question qui demeurait était donc : « Comment vais-je passer d’un environnement à l’autre, et vais-je aimer ce changement? » Je ne vous le cacherai pas, la transition d’un travail de bureau à un travail à distance n’a pas été facile. Au début, le chaos matinal me manquait et je trouvais difficile de ne pas pouvoir parler en personne avec mes collèges et mes clients.

J’ai cependant choisi de ne pas me morfondre sur ce que je n’avais plus, pour mieux accueillir ce qui s’offrait maintenant à moi. Laissez-moi vous faire part de quelques trucs qui ont facilité ma transition et m’ont permis de devenir pleinement fonctionnelle et très heureuse dans mon environnement de travail flexible.

  • Portez une tenue gagnante : Ce n’est pas parce que je travaille de la maison que je reste en pyjama toute la journée. Plusieurs personnes croient que c’est ce que font les télétravailleurs, mais ce n’est pas le cas, du moins pas pour moi. J’ai pris l’habitude de me lever tôt pour me préparer et me rendre présentable avant d’amener mes trois enfants à l’école.
    Pour moi, la toilette matinale est essentielle et me prépare à affronter la journée qui m’attend.
  • Ayez un espace de travail bien délimité : Vous devez avoir un espace de travail bien délimité et exempt de distractions, que vous pouvez quitter le soir venu en fermant une porte. Si votre travail est exigeant, il se peut que vous ayez de la difficulté à trouver du temps pour vous, peu importe que vous travailliez d’un bureau ou de la maison. Vous pouvez avoir encore plus de difficulté à décrocher si vous travaillez sur votre ordinateur portatif un peu partout dans la maison. Chaque fois que vous voyez cette petite machine rectangulaire, votre cerveau se met en branle et repense à tout ce qui vous attend. À long terme, ce qui vous attend, c’est l’épuisement professionnel. Vous devez trouver le bon équilibre entre votre travail et votre vie personnelle.
  • Sortez! : Ce n’est pas une blague. Sortez. La solitude associée au fait de travailler de la maison peut vous donner un sentiment d’enfermement. Si vous avez la possibilité de travailler dans un bureau une journée, faites-le. Vous pouvez également aller travailler quelques heures le matin ou l’après-midi dans l’un des nombreux cafés ou bistros qui offrent un accès Wi-fi. Il y a un endroit génial près de chez moi où je vais à l’occasion. Quand j’ai commencé à y aller, je croyais que je serais la seule à travailler, entourée de gens passant du temps avec leurs amis, mais j’ai rapidement compris que je me trompais. J’y ai rencontré des télétravailleurs formidables qui, pour les mêmes raisons que moi, prennent le temps de sortir de la maison. Reconnaissons aussi que c’est une excellente façon de faire du réseautage, surtout pour une recruteuse. Jusqu’à maintenant, j’ai rencontré un graphiste, un gestionnaire des opérations et un chargé de compte. Les possibilités de rencontre sont infinies. Vous pouvez également profiter de votre heure de repas pour faire une promenade, ou bien prendre quelques petites pauses durant la journée pour aller à l’extérieur. J’habite à Ottawa, alors certaines journées sont moins belles que d’autres (de décembre à mars par exemple), mais si vous pouvez malgré tout sortir faire une promenade, ne serait-ce que 5 ou 10 minutes, faites-le. Marcher et prendre un peu de soleil contribuent tous deux à réduire le stress.
  • Tirez parti de votre environnement de travail : Travailler de la maison augmente votre autonomie quotidienne. Je m’estime chanceuse, chez MD : l’équipe de direction encourage la flexibilité. Ne pas avoir à traverser quotidiennement la ville à 5 km/h dans les embouteillages m’a également permis d’avoir plus de temps libre, que je passe avec ma famille.
  • Choisissez votre bruit de fond avec soin : Avoir un bruit de fond peut être bien, mais tout dépend du type de bruit. Comme j’aime travailler sur un rythme, j’ai téléchargé de la bonne musique que je fais jouer pendant que j’exécute mes tâches (ma préférée jusqu’ici est la musique Motown). Cela m’aide à me concentrer. Je vous déconseille fortement de travailler près d’une télé allumée ou de faire jouer des émissions sur Netflix, sans quoi vous risquez d’être considérablement distrait, surtout si vous êtes en plein marathon de votre série préférée. Pensez-y : votre employeur ne diffuserait pas de séries télé ni d’émissions sur Netflix au bureau, alors pourquoi le feriez-vous en travaillant à la maison?
  • Mangez sainement : Pour être honnête, je m’efforce encore de le faire. Je bois plus d’eau et je mange mieux quand je suis au bureau plutôt qu’à la maison. Je pense vraiment que c’est une question de planification. Quand je travaille au bureau, je prévois ce que je vais manger; quand je suis à la maison, je mange tout ce qui est facile et rapide à préparer qui me tombe sous la main. Pour me défaire de cette mauvaise habitude, j’ai installé un refroidisseur d’eau et un réfrigérateur compact dans mon espace de travail. Quand je fais l’épicerie, j’achète des collations santé que je range dans mon « réfrigérateur de travail ». Quant au refroidisseur d’eau, il m’aide à éviter de grignoter des aliments moins santé ou de boire l’un des précieux Pepsi de mon conjoint. Autre avantage, plus subtil : il m’aide à boire mes huit verres d’eau par jour.

Si vous avez la chance de travailler dans un environnement de travail flexible un jour, j’espère que mon expérience et mes conseils vous aideront à en profiter au maximum!