Bienvenue chez
Gestion financière MD

Merci d’utiliser le service de clavardage MD

Pour nous aider à mieux vous servir, veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous.

Vous avez une question?

Comment tourner la rétroaction reçue en entrevue à son avantage

En début d’année, beaucoup songent à donner un nouveau souffle à leur carrière, ce qui peut vouloir dire sortir ses plus beaux atours et se présenter en entrevue. Mais peu importe le temps de l’année, nous passons tous une entrevue à un moment ou à un autre en espérant décrocher un nouvel emploi. Parfois, la réponse nous fait bondir de joie; parfois, elle provoque une crise de larmes ou un sentiment de découragement.

En revanche, lorsqu’une entreprise cherche à pourvoir un poste, la sélection peut être difficile, surtout si, après la ronde d’entrevues, il reste plus d’un excellent candidat en lice. Deux personnes ont les qualités requises pour remplir le rôle, mais, budget oblige, seule une d’entre elles peut être embauchée. Et cette personne, ce n’est pas toujours vous.

Mise en situation
La recruteuse vous rappelle enfin. Elle vous dit : « Je vous remercie de votre temps. Malheureusement, nous avons retenu l’autre candidat. »

Et maintenant?
En tant que recruteuse, je peux vous affirmer qu’il y a en fait deux façons de réagir : la première vous nuira, l’autre vous avantagera.

La colère
Vous êtes furieux, surpris, déçu ou même troublé, et vous vous dites : « Vraiment? Je suis parfait pour le rôle! Ce n’est pas possible! Ils font une grave erreur. »

Voici quelques exemples de réactions dont j’ai été témoin comme recruteuse :

  • Le candidat se place sur la défensive. Il plaide sa cause pour me convaincre qu’il aurait dû être retenu.
  • Le candidat s’oppose farouchement au choix de l’entreprise et devient agressif.
  • Le candidat envoie un courriel de suivi au recruteur et au responsable de l’embauche pour les inviter à revoir leur choix.

Malheureusement, il est trop tard : la décision a été prise.

Deux ans plus tard, un autre poste s’affiche au sein de la même entreprise. Vous vous dites : « Ça y est! Je vais postuler. » Vous présentez votre candidature… Recevrez-vous un appel?

Pensez à l’image que vous avez laissée il y a deux ans. L’entreprise vous a donné de la rétroaction avec laquelle vous n’étiez pas d’accord et vous avez répondu sèchement. En tant que recruteuse, je me rappelle votre réponse et la première pensée qui me vient à l’esprit est : « Si le candidat a aussi mal réagi lorsqu’il a su qu’il n’avait pas été choisi, acceptera-t-il la critique constructive comme employé? »

Maintenant, retournons deux ans en arrière, au moment où vous apprenez que vous n’avez pas décroché le poste, et voyons voir ce qui se passe lorsque vous réagissez autrement.

L’humilité
La nouvelle vous déçoit, mais la recruteuse vous dit que la décision n’a pas été facile à prendre. Cette fois-ci, vous lui répondez : « Je vous remercie sincèrement pour le suivi. Je suis heureux d’avoir pu vous rencontrer, vous et le responsable de l’embauche, et d’avoir pu en apprendre davantage sur votre entreprise. »

Autres choses dont vous devriez tenir compte :

  • Soyez poli et évitez les confrontations.
  • Reconnaissez qu’il s’agissait d’une décision difficile à prendre.
  • Soyez ouvert et demandez de la rétroaction sur vos compétences, sur votre expérience et sur ce que vous devriez faire différemment afin d’être retenu si jamais un poste semblable se libérait.
  • Faites savoir à la recruteuse que vous seriez très heureux que votre candidature soit prise en considération si d’autres occasions se présentaient.

Si vous voulez aller un peu plus loin, vous pouvez envoyer un courriel au responsable de l’embauche et à la recruteuse pour les remercier de leur temps et de leurs commentaires. Précisez-leur que vous comprenez que la décision a été difficile et demandez-leur si vous pouvez rester en contact sur LinkedIn, dans l’éventualité où d’autres postes se libéreraient.

Le poste est de nouveau affiché. Devinez quoi? Vous avez laissé une impression tellement favorable que vous recevez un appel avant même d’avoir présenté votre candidature!

OU

Vous voyez le poste et vous présentez votre candidature, que vous faites suivre d’un bref courriel amical à la recruteuse : vous la saluez et l’informez que vous souhaitez toujours vous joindre à l’entreprise, puis vous décrivez sommairement les compétences et les expériences que vous avez acquises depuis l’entrevue.

En quoi ces deux histoires diffèrent-elles?
La voie de l’humilité montre que vous êtes ouvert aux commentaires et que vous êtes prêt à accepter les critiques et à travailler pour vous améliorer. Vous n’êtes pas sur la défensive et vous réagissez avec professionnalisme lorsqu’une situation difficile se présente.

Le plus important, c’est de ne pas se laisser décourager par un refus. Un jour, on m’a donné un conseil que je n’ai jamais oublié : « Si une chose t’est destinée, tu l’obtiendras ». Rappelez-vous ce conseil et poursuivez votre route. Après tout, non seulement vous avez été retenu pour l’entrevue, mais vous étiez le deuxième meilleur candidat. C’est une réussite en soi!