Communiquez avec un conseiller MD

Tirer le meilleur de la suppléance

Le 13 décembre 2016

La suppléance est une option intéressante pour bon nombre de médecins. Pour certains, il s’agit d’une mesure temporaire qui leur permet de gagner de l’argent et de rembourser leurs dettes pendant qu’ils cherchent un poste permanent; pour d’autres, l’autonomie et la conciliation travail-vie personnelle que permet la suppléance en font un choix de carrière à long terme.

En optant pour la suppléance à temps plein, vous pourriez vous épargner les frais généraux habituellement associés à la pratique en cabinet privé et ainsi dégager des économies supplémentaires. Si vous faites de la suppléance occasionnelle ou à temps partiel pour toucher un salaire d’appoint, vous pouvez utiliser ces revenus dans un but précis comme rembourser vos prêts étudiants, économiser pour la mise de fonds d’une maison ou mettre de l’argent de côté pour la retraite.

Les trois raisons les plus citées en faveur de la suppléance

1. Pour évaluer des milieux de travail potentiels
2. Pour apprendre et gagner en expérience
3. Pour des raisons financières
Source : Sondage national des médecins, 2012 (étudiants et résidents)

Choisir l’indépendance professionnelle : un défi sur le plan financier?

Un des principaux avantages de la suppléance se trouve dans la conciliation travail-vie personnelle. De plus, grâce à ce mode de travail, vous pouvez vous concentrer sur les soins aux patients et éviter bon nombre des tâches administratives et des dépenses que doivent assumer les médecins. Cependant, cette indépendance a aussi un prix : elle vous oblige à renoncer à la sécurité financière d’un emploi permanent à temps plein.

Se doter d’un bon plan financier

Ce conseil peut sembler simple, mais l’établissement d’un plan financier est essentiel à l’équilibre du budget entre le remboursement des dettes, les placements, l’épargne et les dépenses quotidiennes.

Avant d’opter pour la suppléance, portez attention aux trois éléments suivants d’un bon plan financier.

  1. Analyse des revenus et des dépenses

    Si vous êtes suppléant à temps plein, il se peut que vous soyez privé de revenu pendant un certain temps, surtout en début de mandat, en raison d’un délai dans le versement du salaire. Il est donc important d’être prévoyant et de planifier les entrées d’argent, qui varient souvent selon la période de facturation. L’analyse approfondie de vos revenus et dépenses vous montrera où va votre argent, mensuellement et annuellement. Sachez que votre conseiller tiendra compte de vos objectifs à court et à long terme en ce qui concerne le revenu, les dépenses, la réduction des dettes et l’épargne.

    Cette analyse devrait prévoir un plan de remboursement des dettes. De nombreux médecins en début de carrière choisissent le remplacement pour régler rapidement leurs dettes; en effet, la rémunération peut être assez intéressante, surtout dans les zones mal servies ou éloignées. Vous pourriez pratiquement intégrer la suppléance à votre plan de carrière dans l’unique but de rembourser vos dettes d’études. Votre conseiller MD peut également vous aider à trouver l’équilibre entre remboursement de vos dettes et placements.


  2. Assurance maladie et assurance invalidité

    Votre plus grand atout en tant que médecin est votre capacité à gagner un revenu; il est donc primordial que vous ayez la meilleure couverture d’assurance possible. Comme les médecins suppléants n’ont pas accès au régime de soins de santé qu’offrent généralement les employeurs à leurs employés, il est particulièrement important que vous vous protégiez en souscrivant une assurance maladie et une assurance invalidité. Le meilleur moment pour vous munir d’une assurance est lorsque vous êtes jeune et en santé. En effet, vous devrez débourser davantage avec l’âge. Ainsi, plus vos besoins en assurance seront couverts tôt, plus votre assurance sera rentable. Si vous avez des problèmes de santé, il sera bien plus difficile d’être admissible à l’assurance.


  3. Planification successorale
  4. La planification successorale est importante pour tous les médecins, suppléants ou non. En ayant un bon plan successoral, vous vous assurez que votre actif sera transféré selon vos volontés et que votre succession sera gérée efficacement. Même si votre poste de suppléance est votre premier emploi, que vous êtes célibataire et que vous n’avez aucune personne à charge, vous pourriez vouloir que votre plan successoral profite à d’autres personnes, comme vos parents âgés, d’autres membres de votre famille ou des amis. Vous devriez rédiger votre testament et préparer un mandat en cas d’inaptitude au début de votre carrière, puis passer en revue ces documents chaque année.

Tenir des registres financiers complets

En tant que médecin suppléant, vous êtes essentiellement un travailleur autonome, et pouvez donc être admissible à des déductions fiscales visant diverses dépenses d’affaires. À cet effet, il est important que vous gardiez tous vos reçus, que vous teniez des registres rigoureux et que vous consultiez votre planificateur financier et votre comptable pour profiter de toutes les déductions possibles.

Que vous choisissiez la suppléance pour l’expérience, les avantages financiers, ou les deux, l’établissement d’un bon plan financier en collaboration avec votre conseiller MD vous permettra de tirer le meilleur parti de ce choix de carrière.