Bienvenue chez
Gestion financière MD

Merci d’utiliser le service de clavardage MD

Pour nous aider à mieux vous servir, veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous.

Communiquez avec un conseiller MD

Transcription

Bien planifier sa retraite en 5 étapes

Vincent Tonietto : Bonsoir tout le monde et merci d’être présent. Bienvenue au séminaire intitulé Bien planifier sa retraite en 5 étapes. Je me présente : Vincent Tonietto, gestionnaire de portefeuille aux Conseils en placement privés MD. Et j’ai le grand plaisir d’être accompagné de Michel Dugal, avec sa voix radiophonique, planificateur financier et conseiller financier senior à Gestion MD. Bonsoir, Michel.

Michel Dugal : Bonsoir Vincent.

Vincent Tonietto : La planification de la retraite, c’est un sujet super important. Après tout le temps et les efforts que vous avez consacrés à votre carrière, vous voulez être certain de profiter d’une retraite enrichissante et gratifiante. En tant que médecins, vous devez tenir compte de quelques éléments supplémentaires que le reste des Canadiens. C’est ce qu’on veut couvrir durant ce séminaire. Veuillez prendre note qu’il y aura une période de questions à la toute fin du webinaire et puis que celle-ci est enregistrée.

J’aimerais aussi d’abord vous présenter quelques statistiques intéressantes sur les médecins à la retraite. On va le faire sous la forme d’un court jeu-questionnaire. Tout d’abord, on remarque que 38 % des médecins canadiens décident de prendre une semi-retraite avant leur retraite définitive. Les pourcentages pour quatre tranches d’âge différentes sont indiqués à droite de l’écran. D’après toi, Michel, combien de temps dure habituellement la semi-retraite des médecins canadiens?

Michel Dugal : Hmm, bonne question, Vincent. C’est probablement le genre de questions qui va susciter beaucoup d’intérêt.

Vincent Tonietto : Bien, je te donne la réponse. Les médecins qui optent pour une semi-retraite passent en moyenne 7,68 ans à la semi-retraite avant de prendre leur retraite définitive. On parle ici d’une période de transition relativement longue. Je ne sais pas si c’est ce à quoi tu t’attendais, Michel.

Michel Dugal : Oh, c’est une donnée surprenante!

Vincent Tonietto : La prochaine question se trouve à gauche de votre écran : À quel âge la plupart des médecins canadiens prévoient-ils prendre leur retraite définitive? D’après toi, Michel?

Michel Dugal : Je pense que l’ère de la liberté 55 est révolue.

Vincent Tonietto : Tu as tout à fait raison. La bonne réponse, c’est que la plupart des médecins prévoient prendre leur retraite définitive entre 62 et 70 ans. Prochaine question, on regarde à droite de l’écran : Quel pourcentage des médecins canadiens à la retraite touchent un revenu moyen de plus de 50 000 $?

Michel Dugal : Hmm, sûrement une bonne majorité.

Vincent Tonietto : Absolument. Quatre-vingt-six pour cent des médecins canadiens à la retraite touchent un revenu moyen supérieur à 50 000 $. C’est ce qui conclut notre petit jeu-questionnaire. Mais il y a deux choses que je retiens par rapport aux trois questions. D’abord, c’est que la plupart des médecins souhaitent prendre leur semi-retraite vers l’âge de 55 ans et qu’une grande majorité des médecins à la retraite touchent un revenu supérieur à 50 000 $. C’est donc nécessaire de faire une bonne planification financière, puis de s’assurer de toucher un revenu adéquat tout au long de la retraite. C’est justement pour cette raison qu’on est réunis ce soir : pour vous inciter à réfléchir à votre plan financier complet.

Voici les principaux objectifs de retraite des médecins d’après une étude que nous avons menée. Ce n’est vraiment pas surprenant… C’est sans surprise, en fait, que la sécurité financière, qui a été mentionnée par 95 % des médecins, se retrouve en tête de liste. Mais c’est aussi intéressant de constater que même à la retraite, les médecins veulent encore parfaire leurs compétences médicales et transmettre leur savoir aux autres. Notons aussi que parmi les autres objectifs de retraite populaires, le fait de s’investir dans sa communauté, de faire du bénévolat et d’aider son prochain apparaissent aussi. Voici d’ailleurs une autre bonne raison de vous doter d’un bon plan financier en bonne et due forme : en vous souciant moins de votre santé financière, vous pourrez vous investir davantage dans votre communauté.

Michel Dugal : Voici donc les sujets que nous allons aborder aujourd’hui. Nous examinerons les trois piliers d’un plan financier, soit la planification de la retraite, la gestion du risque et la planification successorale. Nous étudierons ces piliers dans le contexte et la structure du processus de planification financière de MD en cinq étapes. Durant ce séminaire, vous apprendrez comment intégrer et maintenir les composantes d’un plan financier personnalisé. Finalement, nous discuterons des différentes façons dont MD peut vous aider dans votre planification financière, notamment avec ExO MD, vos experts à l’œuvre pour des stratégies de gestion globale de patrimoine. Nous aborderons les cinq étapes de la planification financière suivantes, soit : définition des objectifs et classement par ordre de priorité, analyse de la situation actuelle, élaboration d’un plan, mise en œuvre du plan et suivi et révision du plan.

Pour bien planifier votre retraite, vous devez d’abord collaborer avec votre conseiller MD pour établir vos objectifs, sans quoi il sera difficile de déterminer le revenu dont vous aurez besoin. Vous pourriez, par exemple, vouloir profiter de votre retraite pour passer plus de temps avec vos petits-enfants. Dans ce cas, nous examinerons cet objectif en profondeur pour déterminer comment vous pourriez l’atteindre. Vos objectifs peuvent être très variés. Vous pourriez par exemple songer à faire du bénévolat auprès de Médecins Sans Frontières ou d’Habitat pour l’humanité, ou encore, voyager davantage, passer plus de temps avec vos proches résidant à l’étranger, vous occuper d’un être cher... Bref, j’en passe.

Le revenu nécessaire pour maintenir le train de vie que vous souhaitez mener à la retraite dépend de vos objectifs. Il se peut que, comme bien des gens, vous n’ayez pas eu le temps de réfléchir vraiment à ces questions jusqu’ici. Sachez toutefois que prendre le temps de déterminer ses objectifs peut fortement contribuer à rendre votre retraite enrichissante et gratifiante. Nous avons mis au point un outil pour vous aider à y arriver.

Au moment de définir vos objectifs et de les classer par ordre de priorité, vous devez garder en tête les questions suivantes sur la gestion du risque : Comprenez-vous bien que les passifs contractés à votre décès devront être remboursés? Vous pourriez être réputé à avoir disposé de nombreux biens; la valeur s’ajouterait donc à celle de votre revenu annuel qui est assujetti à l’impôt, ce qui réduirait les fonds disponibles pour vos bénéficiaires. Des créanciers devront-ils être remboursés après votre décès? Si oui, quels fonds votre succession utilisera-t-elle? Êtes-vous prêt à assumer les risques connexes? En cas d’invalidité ou de maladie grave, votre capacité à gagner un revenu serait affectée. C’est votre actif le plus précieux parce qu’il influe directement sur votre mode de vie. Comment géreriez-vous ces risques? Si vous deviez décéder prématurément, les personnes à votre charge pourraient-elles couvrir les dépenses courantes liées à leur mode de vie?

Lorsque vous rencontrerez votre conseiller MD, il vous posera les questions suivantes par rapport à votre planification successorale : Qui souhaitez-vous inclure dans votre plan successoral? Souhaitez-vous offrir des dons testamentaires à vos héritiers ou à des organismes caritatifs? Quand avez-vous revu et révisé votre testament et votre mandat en cas d’inaptitude pour la dernière fois? Quelle mesure avez-vous prise pour subvenir aux besoins de vos bénéficiaires? Et préférez-vous une distribution contrôlée?

Vincent Tonietto : Une fois que vous avez défini clairement vos objectifs et l’horizon temporel avec votre conseiller MD, vous devrez rassembler les données nécessaires pour produire des projections en vue de votre retraite. Par ton expérience, Michel, comment ça se passe, le rassemblement des données nécessaires par tes clients?

Michel Dugal : C’est un exercice qui n’est pas très populaire auprès de nos médecins de déterminer leur coût de vie.

Vincent Tonietto : En combinant vos objectifs avec les autres frais associés à votre mode de vie, nous pouvons fixer un type de revenu après impôt. Ne vous souciez pas de fournir les efforts nécessaires pour atteindre cette cible. Nous disposons d’une panoplie de moyens pour y parvenir. Par exemple, nous pouvons estimer les frais liés à votre mode de vie à partir de votre revenu actuel, en y soustrayant les taxes, les impôts et les sommes que vous mettez de côté. Nous pouvons aussi déterminer ces coûts à l’aide d’une feuille de calcul où sont consignées les entrées et les sorties de fonds. Finalement, nous pouvons aussi fournir des renseignements sur les dépenses d’un retraité type à titre de référence. En gardant en tête les frais associés à votre mode de vie, nous explorons ensuite divers scénarios permettant d’atteindre votre revenu cible. Cette analyse nous aide à déterminer si vos objectifs sont réalistes et à connaître la marge de manœuvre et les risques existants.

Au moment d’analyser la gestion du risque, votre conseiller et vous-même devrez calculer le revenu dont votre famille aurait besoin si vous deviez décéder ou devenir invalide, estimer la dette fiscale associée à votre succession, envisager l’option de rembourser cette dette avec votre protection d’assurance ou vos actifs réels, relever les occasions à saisir et les contraintes à respecter.

Au moment d’analyser votre situation successorale avec votre conseiller, vous devrez faire l’inventaire des actifs pour estimer l’obligation fiscale au décès, réfléchir à la manière dont les actifs de votre société seront transférés à votre décès, relever le nom des bénéficiaires désignés des fonds enregistrés et des polices d’assurance, comparer vos besoins et vos souhaits avec les ressources disponibles et déterminer s’il y a un écart entre les deux, conserver un plan pour votre société et finalement, veiller à ce que les documents juridiques soient établis et à ce que vous soyez dirigé vers les personnes compétentes.

Michel Dugal : À la troisième étape, votre conseiller vous aidera à déterminer le revenu de retraite après impôt dont vous aurez besoin et comment l’obtenir. Vous aborderez les éléments suivants. Les épargnes : L’analyse déterminera à partir de différentes hypothèses combien vous devez épargner de façon continue pour toucher le revenu de retraite souhaité. N’oubliez pas que la valeur de l’argent fluctue au fil du temps. Les épargnes personnelles : Vous déterminerez entre autres comment répartir vos épargnes pour réduire au minimum vos impôts actuels et futurs. Régime de retraite : Si vous êtes constitué en société et que vous êtes titulaire d’un RRI, ou encore, si vous ou votre conjoint détenez un régime de retraite par l’entremise d’un hôpital, d’une université ou d’une autre entité, nous devrons étudier les options de paiement, notamment en ce qui a trait aux prestations au conjoint survivant. Valeur de rachat de vos polices d’assurance : Si vous ou votre société êtes titulaire d’une police d’assurance permanente, vous pourriez profiter d’une valeur de rachat fiscalement avantageuse pour bonifier votre budget à la retraite. Pour ceux et celles constitués en société : Si vous êtes constitué en société, nous étudierons tout un éventail de tactiques en tenant compte de divers facteurs, comme la situation de votre société, la façon dont vous céderez votre société, la possibilité de tirer des dividendes d’une société de portefeuille, etc. Les imprévus : Nous constituerons une réserve dans l’éventualité d’un marché baissier, nous évaluerons les risques associés au revenu de retraite souhaité en tenant compte de la fluctuation des taux d’intérêt et des marchés boursiers et nous étudierons les répercussions de tout problème de santé, y compris sur le plan de l’assurance soins de longue durée. Pour ce qui est de la Régie des rentes et de la pension de la Sécurité de vieillesse, nous visons à limiter la récupération des prestations de la Sécurité de vieillesse et à fractionner les prestations de la Régie des rentes. Et finalement, la réduction d’impôt : Il y a de nombreuses stratégies à envisager, notamment le fractionnement de revenus, la création d’un revenu de pension pour le crédit d’impôt pour pension, le prélèvement de dividendes déterminés, ainsi qu’une cotisation finale au REER assortie d’une pénalité d’un mois en décembre de l’année où vous prenez votre retraite et ainsi de suite. Tous ces aspects sont pris en considération au moment d’établir les détails de votre plan pour que vous puissiez toucher le revenu de retraite souhaité d’une manière avantageuse sur le plan fiscal.

Au moment d’établir votre plan de gestion du risque avec votre conseiller MD, vous devrez établir des stratégies pour atténuer les risques actuels et prévus, utiliser la police d’assurance vie pour maximiser la valeur de la succession pour les bénéficiaires et le remboursement des dettes fiscales.

Au moment d’élaborer votre plan successoral, votre conseiller MD et vous devrez combler les besoins de capitaux nécessaires pour la succession, établir des stratégies pour réduire les frais et les impôts sur la succession, prendre les mesures requises pour exaucer vos souhaits (bénéficiaires et/ou organismes caritatifs), optimiser le transfert du patrimoine et réduire l’obligation fiscale, planifier la fin graduelle des activités de votre société et finalement, collaborer s’il y a lieu avec des avocats, des comptables et des professionnels de fiducie et de succession, s’il y a lieu.

Vincent Tonietto : Vous avez maintenant terminé les trois premières étapes qui consistaient à un, d’abord, définir vos objectifs et les classer par ordre de priorité; deux, analyser votre situation actuelle; et trois, élaborer votre plan financier. C’est maintenant le temps de les mettre en œuvre.

À l’étape 4, les mesures suivantes sont prises : établir des prélèvements automatiques des cotisations pour accumuler les économies nécessaires; élaborer des plans concernant votre société; mettre en œuvre des solutions d’assurance pour atténuer les risques financiers en cas de décès ou d’invalidité; mettre en œuvre des solutions de planification successorale pour faciliter et optimiser le transfert du patrimoine aux bénéficiaires et réduire l’imposition au minimum; veiller à ce que votre testament et votre mandat d’inaptitude soient à jour.

Michel Dugal : Nous sommes maintenant à la cinquième et dernière étape, soit le suivi et la révision de votre plan financier. Une fois que vous serez en semi-retraite ou à la retraite et que votre conseiller MD aura mis votre plan en place, il sera important d’examiner, de mettre à jour et de suivre étroitement l’exécution du plan pour vous assurer d’atteindre vos objectifs financiers. C’est particulièrement important au cours de la première année, puisqu’il s’agit d’une année de transition. Nous procéderions notamment à la réévaluation ou à l’examen de vos objectifs, de vos besoins de revenus, de l’état de votre portefeuille de placement et de tout changement important de votre état de santé ou de votre situation familiale.

Vincent Tonietto : Si vous avez besoin d’aide pour gérer votre patrimoine, ne cherchez plus. ExO MD : Vos Experts à l’œuvre, c’est une équipe de conseillers en placement et de spécialistes qui conçoivent des stratégies et des solutions de gestion globale de patrimoine exclusivement réservées aux médecins comme vous. Ils offrent des conseils et des solutions en lien avec la planification financière, les placements, les services bancaires et les prêts, l’assurance, les successions et les fiducies ainsi que la constitution en société.

Il y a deux services offerts exclusivement aux membres de MD. D’abord, Apertura. Nous savons que l’efficacité est un aspect important pour les médecins occupés comme vous. Nous voulons simplifier la tâche quand vous avez besoin de communiquer avec nous. Apertura vous offre cette flexibilité. C’est un outil de vidéoconférence en ligne sécurisé qui vous permet de rencontrer virtuellement votre conseiller. Bien entendu, les rencontres en personne sont toujours disponibles. Par contre, une discussion en ligne est un moyen facile et efficace de garder un œil sur vos placements et de vous assurer que vous êtes sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs financiers.

Le Centre de services MD a été reconnu pendant quatre années consécutives comme une organisation de calibre mondial dans le secteur de la gestion de patrimoine pour l’excellence de son service à la clientèle par le Service Quality Measurement Group, un chef de file dans les études de marché en Amérique du Nord qui évalue chaque année plus de 450 grands centres d’appel internationaux. Quatre-vingt-douze pour cent des clients de MD se disent très satisfaits de l’expérience offerte par le Centre de services MD. Ce résultat dépasse de presque 10 % la moyenne obtenue par les autres organisations du secteur.

Parlons maintenant de Conseils en placement privés, une société qui a vu le jour en 1999 pour fournir à nos clients des services de gestion discrétionnaire. C’est aujourd’hui la plus importante société de conseils en placements privés au Canada qui n’appartient pas une banque. Nos clients nous ont confié la gestion d’actifs totalisant plus de 20 milliards d’actifs sous gestion.

Il y a trois avantages principaux de faire affaire avec Conseils en placement privés. D’abord, l’expertise : Vos pouvez compter sur un gestionnaire de portefeuille expérimenté qui gérera votre portefeuille en tant compte de vos besoins. L’efficacité : En passant moins de temps à gérer votre argent, vous pourrez concentrer vos efforts à l’atteinte de vos objectifs personnels et professionnels. Et troisièmement, la valeur : Nous allions notre expertise à celle des gestionnaires de fonds réputés dans le monde entier pour vous offrir des stratégies de placement solides moyennant des frais parmi les plus bas au Canada.

Michel Dugal : Parlons maintenant de l’Agence d’assurance MD limitée et de ses stratégies conçues pour vous aider à protéger, à faire fructifier et à transmettre votre patrimoine. Voici les trois principaux avantages de faire affaire avec l’Agence d’assurance MD limitée. La transparence : Profitez du point de vue objectif d’un conseiller qui comprend les besoins complexes des médecins et vous informe de manière claire et détaillée. La protection : Protégez-vous et protégez votre famille des risques financiers et du poids d’une maladie, d’une invalidité ou d’un décès. Et troisièmement, l’héritage : Protégez votre patrimoine familial, y compris après votre décès, pour en faire profiter vos enfants et petits-enfants; du même coup, faites fructifier votre héritage pour laisser un legs précieux et durable.

Pour terminer, parlons de l’équipe de services de successions et de fiducies MD qui peut vous procurer, à vous et vos êtres chers, la tranquillité d’esprit grâce à des services complets de planification successorale, de règlement successoral et de planification de fiducies. Les trois principaux avantages de faire affaire avec les services de successions et de fiducies MD sont les suivants. Spécialisation : Profitez des conseils objectifs des professionnels spécialisés de MD qui connaissent bien les besoins des médecins. Allègement fiscal : Laissez un héritage plus important à vos futurs héritiers en diminuant la ponction fiscale qui sera prélevée sur vos biens. Et finalement, la prise en charge : Ayez accès aux connaissances et aux ressources d’un liquidateur professionnel apte à régler efficacement une succession.

Avant de conclure cette présentation, nous allons aborder les prochaines étapes de l’élaboration de votre plan de retraite. En premier lieu, nous vous invitons à communiquer avec votre conseiller MD. Il travaillera étroitement avec vous tout au long du processus pour vous aider à élaborer et à tenir à jour un plan de retraite complet et à atteindre vos objectifs. Visitez ensuite notre site, md.amc.ca, pour faire l’essai de notre calculatrice d’épargne-retraite. Elle vous aidera à déterminer si votre épargne-retraite actuelle et vos futures cotisations prévues seront suffisantes pour répondre à vos besoins financiers à la retraite. Si un déficit est à prévoir, votre conseiller MD vous proposera des stratégies pour le combler. Également sur le site md.amc.ca, vous pourrez consulter une étude de cas détaillée qui vous informera sur les grands enjeux de la planification de la retraite et vous donnera des solutions.

Vincent Tonietto : Merci d’avoir participé en grand nombre à ce séminaire sur la planification de la retraite. Nous sommes vraiment très heureux, Michel et moi, d’avoir discuté des différentes étapes et espérons que les renseignements qu’on vous a donnés vous aideront à élaborer votre propre plan de retraite.

C’est maintenant l’heure de ta section favorite, Michel : c’est la période des questions. Donc, on vous invite à envoyer vos questions... Il y a un encadré en bas à droite de votre écran où vous pouvez nous les écrire directement.

Michel Dugal : On a une première question, Vincent. On nous demande à quelle fréquence on devrait réviser le testament et le mandat d’inaptitude. En fait, ce qu’on considère être un moment opportun pour réviser ces deux documents très importants, c’est quand vous avez un événement important, que ce soit au niveau familial ou au niveau professionnel, qui nécessite certains ajustements ou si vous avez nommé des bénéficiaires ou des mandataires et puis que vous vouliez faire un ajustement. Puis à noter aussi que, dans le cas du testament, ça peut se limiter simplement à un codicille; donc on n’est pas obligé de tout refaire le testament et puis engager les honoraires en conséquence. Est-ce qu’il y a une autre question?

Vincent Tonietto : Oui, j’en ai une pour toi, Michel. « Que deviendra mon compte de société une fois à la retraite? »

Michel Dugal : Oh, ça, c’est une question qui nous est souvent posée. En fait, le compte de la succession peut survivre à celui qui l’a constitué. C’est vraiment toute l’expertise qui a été développée au niveau de notre service de planification successorale. Et puis, je te dirais, Vincent, c’est probablement le service au cours des dernières années qui connaît le plus de popularité, surtout parce que les successions au Québec ont tendance à se complexifier.

Vincent Tonietto : J’en ai une autre, concernant Apertura. On me demande, en fait : « À quel moment as tu eu l’occasion d’avoir des conversations virtuelles avec des clients? »

Michel Dugal : Bien, Apertura, c’est un service qui gagne aussi en popularité. Ça permet de donner une plus grande flexibilité à nos médecins, que ce soit pour des raisons d’horaires ou des raisons de déplacements. Ça permet au médecin de consulter son conseiller sous forme de vidéoconférence. C’est, d’après moi, Vincent, la voie de l’avenir.

Vincent Tonietto : Oui.

Vincent Tonietto : C’est bon à savoir. Puis, on en a une autre… Les questions défilent à une vitesse folle. On vous invite à continuer à en envoyer. J’en ai une autre ici plus simple, c’est une clarification : « Qu’est-ce qu’un RRI? »

Michel Dugal : Un RRI, c’est un régime de retraite individuel qui permet pour un entrepreneur ou pour un propriétaire d’une société par actions d’aller maximiser les années passées où il se serait versé un salaire et où une cotisation REER était moins possible par les revenus de la société. Donc, l’entrepreneur… puis ça se qualifie aussi pour nos médecins, peuvent retourner en arrière pour les années où il n’y a pas eu de cotisation. C’est un régime aussi qui permet d’élargir les possibilités de cotisation par rapport à ce qu’on connaît présentement pour les REER traditionnels.

Vincent Tonietto : À titre de rappel, si jamais vous ne réussissez pas à envoyer vos questions, sachez que vous pouvez envoyer un courriel à mdwebinars, avec un S, M D W E B I N A R S, @cma.ca, puis on aura l’occasion de vous revenir si, pour une raison ou une autre, vous ne réussissez pas à envoyer votre question. Est-ce qu’on en a une autre qu’on a le temps de prendre?

Michel Dugal : Ah oui, Vincent. On demande quelle est la continuité d’un régime enregistré, en l’occurrence un FERR, advenant un décès. Donc, pour tout bien enregistré, il y a possibilité de roulement auprès du conjoint ou de la conjointe au premier décès. Et puis, au deuxième décès, il y a une facture fiscale qui est provoquée, ce qui rend d’autant plus important la planification au niveau de la gestion du risque et puis tout le domaine des assurances avec lequel un conseiller chez nous en assurance peut vous aider. D’autres questions?

Vincent Tonietto : Ça semble faire le tour, Michel. Donc, encore une fois, on vous remercie de votre présence et de votre participation. Ce fut vraiment un grand plaisir de faire ça ce soir avec vous. Encore une fois, si jamais vous avez des questions ou quoi que ce soit, on vous invite à contacter votre conseiller ou encore, à envoyer un courriel au mdwebinars@cma.ca, puis à ce moment-là, on aura l’occasion de pouvoir vous revenir dans un délai raisonnable. Merci, bonne soirée.

Michel Dugal : Merci.

© Gestion financière MD inc., 2017

Tous droits réservés. Il est interdit de reproduire ou de transmettre le présent document, en tout ou en partie, sous quelque forme que ce soit ou par quelque moyen que ce soit, électronique ou mécanique, y compris la photocopie, la photographie, l’enregistrement ou tout autre système de stockage et de récupération de données, sans l’autorisation écrite expresse de Gestion financière MD inc.

Ces présentations sont fournies uniquement à titre d’information et ne doivent en aucun cas être interprétées comme constituant des conseils en placement ou une invitation à se procurer certains titres. Pour en savoir plus sur la stratégie de gestion de patrimoine qui répondrait à vos besoins, veuillez consulter votre conseiller MD.

L’information contenue dans le présent document ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels d’ordre fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant. Les recommandations sur la constitution en société se limitent à la répartition de l’actif et à l’intégration des personnes morales dans les plans financiers et les stratégies de gestion de patrimoine. Toute information d’ordre fiscal ne s’applique qu’aux résidents canadiens et s’appuie sur le droit canadien de l’impôt en vigueur, notamment sur l’interprétation judiciaire et administrative en la matière. L’information et les stratégies ci-indiquées peuvent ne pas convenir aux personnes des États-Unis (citoyens, résidents ou détenteurs d’une carte verte) ou aux non-résidents du Canada, ni dans des situations mettant en cause de telles personnes. Les employés du groupe de sociétés MD ne sont pas habilités à déterminer si un client est considéré comme une personne des États-Unis ou soumis à des obligations de déclaration de revenus, au Canada ou à l’étranger. Le service ExO MDMD offre aux clients des conseils et des produits financiers par l’entremise du groupe de sociétés MD (Gestion financière MD inc., Gestion MD limitée, la Société de fiducie privée MD, la Société d’assurance vie MD et l’Agence d’assurance MD limitée). Pour obtenir une liste détaillée de ces sociétés, veuillez consulter notre site à l’adresse md.amc.ca. Gestion financière MD offre des produits et services financiers, la famille de fonds MD et des services-conseils en placement par l’entremise du groupe de sociétés MD. Gestion financière MD inc. est une propriété de l’Association médicale canadienne.

ExO MDMD est une marque déposée de l’Association médicale canadienne utilisée sous licence.

Conseils en placement privés MD assure la prestation des services-conseils en placement offerts par Gestion financière MD inc., société de l’AMC.

Les produits d’assurance sont distribués par l’Agence d’assurance MD limitée, société de l’AMC. Tous les employés de MD détenant un permis d’assureur vie l’ont acquis auprès de l’Agence d’assurance MD limitée, société de l’AMC.

Les services successoraux et fiduciaires sont offerts par la Société de fiducie privée MD, société de l’AMC.

Les produits et services bancaires sont offerts par la Banque Nationale du Canada dans le cadre d’une relation avec Gestion MD limitée. Les produits de crédit et de prêts sont soumis à une approbation du crédit par la Banque Nationale du Canada.