We have detected that you are using an unsupported browser. To ensure the security of your account, you must update your browser to the latest version.
Nous avons détecté que vous utilisez un navigateur qui n’est pas pris en charge. Pour assurer la protection de votre compte, vous devez mettre votre navigateur à jour avec la dernière version.
Your first-party cookies are currently disabled. You will not be able to access all of the functionalities on this website. To enable your first-party cookies, please follow the directions at https://www.whatismybrowser.com/guides/how-to-enable-cookies/auto.
Vos cookies internes sont actuellement désactivés. Ces cookies sont requis pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site web. Pour activer vos cookies internes, veuillez suivre les directives à l'URL suivante: https://www.whatismybrowser.com/guides/how-to-enable-cookies/auto.

RRI : Créez votre propre régime de retraite

Financez votre retraite tout en épargnant de l’impôt.

Améliorez votre stratégie d’épargne-retraite en tant que médecin exerçant en société

Si vous êtes un médecin propriétaire d’une société, âgé de 45 ans ou plus, le régime de retraite individuel (RRI) vous offre un nouveau moyen d’accroître votre actif pour vos vieux jours.

Un RRI est un régime de retraite à prestations déterminées qui ne compte qu’un seul participant. Seul l’employeur verse des cotisations dans le RRI de l’employé. Si vous êtes propriétaire d’une société médicale, cette société, en tant qu’employeur, y verserait les cotisations pour vous (l’employé).

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AU SUJET DU RRI
Le RRI permet d’épargner de l’impôt, car les cotisations de la société sont déductibles d’impôt et l’employé (vous) peut ensuite profiter de la plus-value accumulée grâce au report de l’impôt. Il procure également un revenu de retraite garanti.

En règle générale, le RRI convient mieux aux médecins en exercice, âgés de 45 à 65 ans, qui sont propriétaires de longue date d’une société et qui ont choisi le salaire comme mode de rémunération.

Comparativement au régime enregistré d’épargne-retraite (REER), le RRI a un plafond de cotisations plus élevé, qui augmente avec l’âge. Après 50 ans, il dépasse largement celui du REER, ce qui vous permet de mettre de côté, dans une période plus courte, des sommes plus importantes en vue de la retraite.

Comme le RRI est soumis aux lois régissant les régimes de retraite, vous devrez confier l’administration de votre RRI à un cabinet d’actuariat afin de vous assurer qu’il respecte les règles applicables. Votre équipe de spécialistes peut vous aider à déterminer si les avantages d’un RRI compensent le fardeau imposé par la réglementation.

Femme pratiquant le yoga
2 hommes consultant des documents

Explorez les possibilités qu’offre le RRI

Votre conseiller MD* peut vous aider à déterminer si le régime de retraite individuel vous convient. En établissant un plan aujourd’hui, vous aurez l’esprit tranquille quant à votre revenu de retraite de demain.